Fédération des harmonies et orchestres symphoniques du Québec

Adresse de la page: http://fhosq.org/2017/02/des-musiciennes-du-pensionnat-du-saint-nom-de-marie-au-carnegie-hall/

Des musiciennes du Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie au Carnegie Hall

Par Bureau FHOSQ le 21 février 2017 – 15:51

C’est avec beaucoup d’émotion que les 44 musiciennes de l’orchestre élite du Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie (PSNM) ont appris qu’elles participeront au National Band and Orchestra Festival du 12 au 15 avril 2017. Après plusieurs années de répétitions, c’est le 14 avril qu’elles effectueront leur prestation devant les juges dans cette salle mythique dont la réputation n’est plus à faire.

« Lorsque M. Ouimet, notre chef d’orchestre, nous a annoncé la nouvelle, je n’y croyais pas. Il y avait un énorme silence dans toute la classe, car nous ne savions pas si M. Ouimet disait la vérité. J’ai entendu une trompettiste pousser un cri aigu, j’ai tourné la tête vers la section des flûtes et j’ai vu Cameo (une élève) pleurer. C’est à ce moment-là que j’ai compris que nous irions au Carnegie Hall. Je ne savais plus si je pleurais ou si je riais. Je ne savais même pas comment traiter l’information. Ça m’a pris 30 minutes pour enfin pouvoir formuler une phrase sensée. Je suis rentrée chez moi et je n’arrêtais pas de sourire, j’étais tellement excitée. Lorsque je l’ai dit à mes parents, je me suis remise à pleurer. Carnegie Hall, c’est le rêve d’une vie pour la plupart des musiciens et voir ce rêve se réaliser pour nous est la manière la plus incroyable de finir son secondaire. » – Meïssa Benhizia, saxophoniste, élève de 5e secondaire

Ce festival ouvert au public new-yorkais accueille, chaque année, de grands maîtres et se veut aussi une occasion d’échanger avec des musiciens du milieu.

Le fruit de plusieurs années de travail

L’entrée au Carnegie Hall n’est pas si simple. Pour être accepté, l’orchestre a dû acheminer un portfolio illustrant ses réussites des trois dernières années en plus d’un enregistrement récent d’une performance publique effectuée dans la même année. Ces réussites, ce sont le premier prix et le prix Coup de cœur des juges au concours musical international WorldStrides Heritage Performance à New York en 2014, une médaille d’or au MusicFest Canada en 2015 et une première place au concours Boston Heritage Festival en 2016. De toutes les candidatures reçues en Amérique du Nord, le jury ne sélectionnait que les 18 meilleures.

Le rêve d’Emmanuel Ouimet, chef d’orchestre et enseignant au Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie depuis maintenant 8 ans, se concrétise. « J’avais le souhait de mettre sur pied un orchestre de haut niveau qui puisse permettre aux élèves d’accéder à des expériences musicales uniques et j’ai eu la chance d’avoir le soutien de la direction pour le faire. Carnegie Hall était un rêve depuis plusieurs années, et, malgré seulement deux heures de répétition par semaine, nous avons travaillé très fort afin d’y parvenir. Les filles ont su garder une belle discipline tout en s’amusant et elles ont développé une belle complicité. Aujourd’hui, elles récoltent le fruit de leur travail. »

« C’est à travers l’effort, la rigueur et l’implication que l’on découvre un plaisir et une valorisation personnelle qui ne seront jamais éphémères. Faire partie d’un orchestre, c’est partager le meilleur de soi avec la collectivité », poursuit-il.

Une passion pour la musique

Mis sur pied il y a quatre ans, l’orchestre élite est un orchestre parascolaire, sur une base volontaire, regroupant des élèves de la 2e à la 5e secondaire. Il s’ajoute aux nombreuses activités musicales proposées aux élèves du PSNM, comme l’Option musique et le profil Musique-études, de la 1re à la 5e secondaire, offerts en collaboration avec l’École de musique Vincent-d’Indy. Pour être membres de l’orchestre, les élèves doivent passer une audition qui prend en considération tant les aptitudes musicales que l’attitude. « Avoir une attitude agréable et respectueuse est primordial dans un ensemble », confie M. Ouimet.

Mme Manon Lanoue, directrice adjointe et responsable du projet, accueille cette bonne nouvelle avec joie. « Nous sommes si fiers des élèves et du travail accompli par M. Ouimet. Pour plusieurs élèves, la musique est une source de motivation dans leurs études et l’orchestre développe un sentiment d’appartenance, d’accomplissement. »

Comment ont-elles réagi?

« Aller au Carnegie Hall, c’est tout pour moi. Lorsque j’ai commencé à jouer de la batterie à 10 ans, je n’aurais jamais cru que j’allais performer dans la salle la plus belle et la plus réputée. Sincèrement, mon rêve est de performer devant des millions de personnes et de partir en tournée à travers le monde. Je sens que cet accomplissement me mènera un peu plus proche de ce rêve et honnêtement, je ne peux toujours pas y croire.» – Arianna Petruccelli, percussionniste, élève de 5e secondaire

« Lorsque nous avons appris la nouvelle, un sentiment d’incrédulité nous a envahies. C’était plus qu’un rêve devenu réalité. On avait travaillé si fort ces dernières années et cette annonce était le fruit d’un travail acharné, de toutes ces heures que l’on a consacrées à se perfectionner, de tous ces midis et fins de semaine que l’on a passés à pratiquer notre instrument. C’était un réel plaisir de voir que tous ces efforts n’étaient vains. Nous sommes vraiment très excitées de nous rendre dans la salle la plus prestigieuse du monde, de donner le meilleur de nous-mêmes et de profiter pleinement de cette expérience qui s’avèrera inoubliable! » Jie Yu Li, clarinettiste, élève de 5e secondaire

« J’ai joué de la musique toute ma vie, que ce soit du piano ou de la flûte. Il faut dire qu’aller au Carnegie Hall était un rêve depuis mon enfance. Avec l’orchestre élite, nous avons travaillé très fort en espérant recevoir une invitation de cette salle prestigieuse. Nous étions très déçues d’apprendre que seulement un point nous séparait de ce but. Cependant, lorsqu’on a appris qu’au final, nous avions été acceptées, personne ne pouvait le croire. Finalement, nous avions réalisé notre exploit. J’ai crié tellement j’étais heureuse, mais par la suite, l’émotion a pris le dessus et j’ai commencé à pleurer. Tous nos efforts et toutes nos heures de pratique pour peaufiner notre musique ont été récompensés. Ce fut un moment incroyable.» Cameo (Qianyu) Hao, flûte traversière, élève de 5e secondaire.
http://www.psnm.qc.ca/nouvelles/nouvelles/44-musiciennes-du-pensionnat-du-saint-nom-de-marie-joueront-au-prestigieux-carnegie-hall/

Publié dans  




© 2017 Fédération des harmonies et orchestres symphoniques du Québec.